Il y a 95 ans jour pour jour Georges Feydeau s’éteignait à l’âge de 58 ans. Le dramaturge français réputé pour ses vaudevilles est notamment l’auteur du Système Ribadier, du Dindon ou de La Puce à l’Oreille où il met en scène de manière satirique les mœurs de la bourgeoisie au tournant du siècle.

Avant de mener une vie de rockstar entre cocaïne, soirées au Maxim’s et aventures extra-conjugales à une époque où les grands parents d’Elvis Presley n’étaient encore que de joyeux bambins, Feydeau a passé sa jeunesse à maltraiter sa sœur, zapper les cours et à écrire ses premières pièces.

Il commence sa carrière à 19 ans seulement avec Par la Fenêtre, pièce dans laquelle on aperçoit déjà son sens du rythme, des rebondissements et du dialogue.

Petit échange fleuri durant lequel Hector, voisin d’Emma, redescend rapidement de son nuage après avoir caressé un doux rêve que (trop?) peu d’entre nous ont eu l’occasion de réaliser :

« Emma, s’asseyant sur la chaise près de la fenêtre – Et maintenant, monsieur, vous allez me faire la cour ! …Hector, à part. – Hein ? … que je … ? mais elle est folle ! (Haut.) Quoi ! Vous voulez que … ?

Emma, gracieusement, se levant et descendant à lui. – Je vous en prie, monsieur … mais, d’abord, je ne veux pas que vous ignoriez quels sont mes sentiments à votre égard.

Hector, saluant avec un peu de fatuité. – Oh ! madame ! (A part.) C’est une femme romanesque ! une Juliette à la recherche d’un Roméo !

Emma, gracieusement, et un peu gênée. – Monsieur ! Vous êtes laid …

Hector. – Hein ?

Emma, plus gracieusement encore. – Ne m’interrompez pas ! … Vous êtes laid, commun, vous avz l’air un peu bête, vous commencez à prendre du ventre, vous ne me plaisez pas du tout, pas du tout, pas du tout. »

En espérant qu’aucun de nos lecteurs n’ait reçu un tel traitement ce weekend …